Contenu

Conseil de bassin viticole Sud-Ouest du 5 juin 2019

Cette séance a été l’occasion pour monsieur Étienne Guyot de confirmer l’engagement de l’État dans l’accompagnement de la filière vitivinicole qui est un des piliers de l’économie régionale. Il a notamment mis en avant la richesse et la diversité des vignobles du Sud-Ouest et il a assuré les professionnels du bassin de toute son attention afin que les équilibres et les spécificités des deux bassins viticoles qu’il préside, le bassin « Sud-Ouest » et le Bassin « Languedoc-Roussillon », soient parfaitement respectés.

Une conjoncture viticole globalement satisfaisante sur le bassin « Sud-Ouest », dans un contexte de hausse de la production mondiale de vin
En 2018 le marché mondial du vin a été marqué par une hausse des volumes produits de 17% par rapport à la campagne précédente et une stagnation de la consommation à 246 millions d’hectolitres, après 4 années de progression.
Le bassin « Sud-Ouest » enregistre une hausse globale de production de 23% sur les trois segments de vin AOP, IGP et vins sans IG par rapport à la campagne 2017, l’année 2017 ayant été l’objet d’importants aléas climatiques. Malgré une baisse sensible des transactions, les niveaux de prix se maintiennent sur les trois couleurs, rouge, blanc, rosé. Les volumes de vins AOP commercialisés depuis le début de campagne sont toutefois en retrait (-11,6%). Ceci se traduit par une baisse des exportations de vins AOP du Sud-Ouest alors que les exportations de vins IGP du Sud-Ouest progressent aussi bien en volume (+5,3%) qu’en valeur (+9,1%).
Suite à l’important épisode de gel qui a sévi sur le Lot et impacté une part importante du vignoble, l’Etat et le Conseil régional ont confirmé leur engagement auprès des viticulteurs sinistrés et la mobilisation des divers dispositifs de soutien. En outre, un groupe de travail de bassin sera constitué pour contribuer aux travaux nationaux sur les dispositifs assurantiels.

Plan stratégique de filière vin : le bassin Sud-Ouest poursuit sa mise en œuvre
Dans le cadre des états généraux de l’alimentation et la déclinaison du plan de filière viticole national, les professionnels des bassins viticoles « Languedoc-Roussillon » et « Sud-Ouest » ont entamé depuis plus d’un an un travail de réflexion en vue de l’élaboration du plan de filière vin Occitanie. Sur cette base, les professionnels du bassin « Sud-Ouest » ont approfondi les quatre axes d’orientation relatifs aux problématiques sociétale et environnementale, au partage de la valeur, à la résilience des entreprises et la conquête des marchés nationaux et internationaux, ceci afin de détailler les objectifs, les moyens et les actions à mettre en œuvre pour la déclinaison de ce plan sur le bassin « Sud-Ouest ».
A l’horizon 2028, les professionnels du bassin s’engagent au travers de ce plan, notamment à assurer une croissance de 40% des signes officiels de qualité, de 20% des exploitations en bio et de 40% sous label Haute Valeur Environnementale niveau 3, et une croissance de 10% des emplois salariés.
A l’issue de ces présentations le préfet Etienne Guyot se félicite de l’important travail réalisé et engage les professionnels à communiquer de façon large auprès des viticulteurs et du grand public.
Dans le cadre de cette présentation du plan de filière vin, l’Etat a également appelé l’attention des professionnels sur la problématique de la sortie du glyphosate en 2022 et sur la mise en place de chartes de voisinage pour l’usage des produits phytosanitaires.

Le renouvellement des membres du conseil de bassin « Sud-Ouest » s’inscrit dans le cadre de la nouvelle gouvernance nationale de FranceAgriMer
Le conseil spécialisé vin de FranceAgriMer se réunira prochainement dans sa nouvelle composition.
Par ailleurs, le renouvellement des membres du conseil de bassin « Sud-Ouest » sera engagé, à l’issue du mandat des membres actuels, pour une installation qui est programmée en octobre 2019. Deux membres seront alors élus pour représenter le bassin au conseil spécialisé vin de FranceAgriMer. Durant la période transitoire et dans l’attente du renouvellement prévu en octobre 2019, les membres du conseil de bassin « Sud-Ouest » ont décidé, à l’unanimité, la prorogation du mandant de messieurs Michel Defrances et Michel Carrère.

OCM vitivinicole : un 3ème plan collectif ambitieux.
Avec des prévisions de plantation pour 3 345 ha pour les 3 campagnes 2018/2019 à 2020/2021, les inscriptions des viticulteurs dans le 3ème plan collectif de restructuration du vignoble restent ambitieuses à un niveau équivalent aux 1er et 2ème plan collectif.
Ces engagements permettront de poursuite la modernisation des exploitations et l’adaptation du potentiel viticole aux besoins du marché.