Contenu

Conjoncture viticole

Depuis janvier 2016, la note de conjoncture viticole permet de suivre les prévisions de récolte, la situation du marché des vins en vrac et les exportations de vins pour la région Occitanie.
Conjoncture viticole au 1er février 2019
Le marché s’active maintenant sur les vins rouges, pour retrouver des volumes commercialisés comparables à ceux de l’an dernier. Ainsi fin janvier, le total des affaires enregistrées en Occitanie sur l’ensemble des vins sans IG et IGP toutes couleurs est de 5 243 000 hl soit à peine 1,2 % de moins que lors de la campagne antérieure à même période. Le retard de commercialisation qui existe toujours sur les vins sans IG et les IGP rouges est compensé par les nombreuses transactions sur les vins IGP rosés.
 
Exportations de vins produits en Occitanie - Septembre 2018
Entre janvier et mai 2018, les quantités exportées de vins IGP produits en Occitanie sont en augmentation de 3 % par rapport à 2017. Le montant des transactions s’élève à 296,8 millions d’euros (M€). Il est en hausse de 4 % par rapport à 2017 avec une légère augmentation des prix moyens (+1%). Ces volumes représentent 83,1% des vins IGP français exportés vers l’étranger.
 
Exportations de vins produits en Occitanie - Mai 2018
Les quantités exportées de vins IGP produits en Occitanie représentent 3,15 millions d’hectolitres pour 2017, en augmentation de 5% en volume par rapport à 2016. Les exportations de vins AOP cumulées en 2017 s’établissent à 716 milliers d’hectolitres. Ces exportations sont en hausse de 6% par rapport à 2016.
Le montant de ces transactions est également en hausse de 3% pour les vins IGP et de 12% pour les vins AOP.
 
Les exportations de vins produits en Occitanie - Janvier 2018
Les volumes de vins exportés en 2017, soit 2,6 millions d’hectolitres pour les vins IGP et 591 milliers d’hectolitres pour les vins AOP sont en augmentation entre janvier et octobre 2017 de 5% par rapport à la même période en 2016. Le montant des transactions est également en hausse par rapport à 2016 de 3% pour les vins IGP et 10% pour les AOP