Contenu

Conférence régionale de l’alimentation du 27 juin 2018

Qu’est ce que la CORALIM ?

La Conférence régionale de l’alimentation (CORALIM), animée par la DRAAF, réunit une fois par an les acteurs régionaux de l’alimentation, sous la présidence du préfet de la région Occitanie. Temps fort de la Politique nationale de l’alimentation en région, elle permet de rendre compte de la mise en œuvre du Plan régional de l’alimentation, de mobiliser les différents acteurs de l’alimentation, de mettre en valeur les initiatives des partenaires en région et de favoriser le partage d’expériences.

PNG - 63.7 ko

 

Cette année, la huitième édition se déroulera le mercredi 27 juin 2018 de 9h à 16h à l’Institut agronomique méditerranéen de Montpellier. Elle s’inscrira dans l’actualité des états-généraux de l’alimentation (EGA) et du projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales qui en découle, avec une table ronde consacrée à l’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux, de qualité et bio. Les autres axes du programme régional de l’alimentation tels que la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’éducation des jeunes au bien-manger ou l’aide alimentaire seront également abordés au cours d’ateliers l’après-midi.

Inscrivez-vous pour participer à la CORALIM !

Qui participe à la CORALIM ?

L’alimentation nous concerne tous ! Sont invités à la conférence régionale de l’alimentation (CORALIM) tous les acteurs impliqués dans des projets sur le sujet de l’alimentation en Occitanie.

Le Programme national pour l’alimentation (PNA) est une politique transversale, animée en interministériel par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA). Sa déclinaison régionale, le plan régional de l’alimentation (PRA) regroupe ainsi des acteurs d’Occitanie aux champs de compétence aussi variés que la culture, le patrimoine, l’éducation de la jeunesse, la santé, l’agriculture, l’environnement, la cohésion sociale, le développement économique, le tourisme, l’aménagement territorial, la sécurité sanitaire, la protection judiciaire de la jeunesse, le secteur pénitentiaire et bien d’autres domaines encore.

Sont représentés à la CORALIM :
- les services de l’État au niveau régional et départemental (différentes directions régionales, ARS, ADEME, Directions Départementales Interministérielles, etc.) ;
- les collectivités territoriales (conseil régional, conseils départementaux, pays, établissements publics de coopération intercommunale, communes, etc.) ;
- le monde associatif (associations environnementales, de parents d’élèves, de consommateurs, …) ;
- les réseaux liés à l’aide alimentaire ;
- le monde éducatif (rectorats, enseignants, animateurs,…) ;
- la profession agricole et le monde rural (chambres d’agriculture, groupements de producteurs, groupements bio, CIVAM, etc.) ;
- les acteurs économiques « de la fourche à la fourchette », ou plutôt « de la fourche à la poubelle » (industries agro-alimentaires, distribution, restauration, gestion des déchets, etc.) ;
- l’enseignement supérieur et la recherche.

Que fait-on à la CORALIM en Occitanie ?

Ordre du jour de la CORALIM 2018

À la CORALIM, les acteurs des territoires d’Occitanie qui agissent pour faciliter l’accès pour tous à une meilleure alimentation témoigneront de leurs projets et des actions menées en ce sens. Les suites des états-généraux de l’alimentation seront au cœur des débats de la matinée animée par Nicolas Bricas, directeur de la Chaire UNESCO « Alimentations du monde ».
La matinée regroupera l’ensemble des participants autour d’une table ronde consacrée à l’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux, de qualité et bio. En préambule, Pascal Augier, directeur de la DRAAF, introduira la journée. Cette introduction sera complétée par une présentation synthétique des avancées du programme régional de l’alimentation (PRA). Ensuite, la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL - ministère de l’agriculture et de l’alimentation) nous expliquera la loi pour l’équilibre des relations commerciales. Celle-ci a été adoptée en 1ère lecture à l’Assemblée nationale le 30 mai 2018 : Quel en est le contenu ? Quelles sont les étapes à franchir avant son adoption définitive ? Dans quel calendrier ?
Comment les acteurs de la restauration collective, de la production et transformation agricole en Occitanie se saisissent ou se saisiront de cette opportunité ? Nombreux sont ceux qui invitent des produits des territoires d’Occitanie, de qualité et/ou bio, à la table de nos élèves, anciens, malades, etc.. Quatre d’entre eux viendront témoigner à la table ronde consacrée à la restauration collective :

  • Sandra Estrade, responsable de la cuisine centrale de la Ville de Toulouse
  • Un lycée, inscrit dans l’opération « L’Occitanie dans mon assiette », portée par le Conseil régional
  • Amélie Berger, coordinatrice d’OCEBIO - Occitanie Entreprises BIO
  • Raphaël Martinez, directeur de la fédération des fruits et légumes d’Occitanie

Un film présentera également l’expérience de l’hôpital de Lannemezan d’introduction progressive de produits bios et locaux. Les échanges prévus avec la salle contribueront à enrichir les expériences de tous les participants.
La matinée sera conclue par Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, qui exposera les grandes orientations de l’État pour le plan régional de l’alimentation (PRA), et Carole Delga, présidente du Conseil régional d‘Occitanie, qui présentera la « L’alimentation : grande cause régionale 2018 ».
L’après-midi, 4 ateliers simultanés portant sur différents axes du PRA permettront aux participants d’approfondir leurs connaissances et capitaliser leurs expériences :

  • restitution de l’étude "Panorama de l’aide alimentaire en Occitanie" menée conjointement par la DRAAF et la DRJSCS en 2017-2018 ;
  • atelier de découverte d’outils et projets pédagogiques sur l’éducation alimentaire des jeunes ;
  • atelier de réflexion participative sur le gaspillage alimentaire ;
  • atelier de partage d’expérience sur les outils pour la restauration collective (plates-formes, légumeries, etc.).