Contenu

Comité de pilotage régional Ambition Bio 2017 en Languedoc-Roussillon

Cette rencontre présidée par la DRAAF et la Région en partenariat avec Sud et Bio et la Chambre régionale d’agriculture a réuni près de 100 participants. Dans le prolongement du plan national Horizon Bio 2012 et du contrat de filière Agir pour la Bio 2011-2014, ce premier Copil a permis de fixer un nouveau cap pour le développement de la Bio sur le territoire du Languedoc-Roussillon.

Un bilan des initiatives et des dynamiques a été présenté par la Chambre régionale d’agriculture et Sud et Bio.

Les travaux se sont prolongés par la présentation de la nouvelle gouvernance régionale institutionnelle et interprofessionnelle, associant la Chambre régionale d’agriculture et l’association Sud et Bio, qui est déployée dans le cadre du programme Ambition Bio 2017.

Une table ronde a ensuite fait émerger les points clés pour le développement des produits bio au travers des témoignages de :

  • Lionel ROBERT, directeur général InnoVO,
  • Dominique EKEL, agriculteur, Biocéréa’Gard,
  • Eric HOSTALNOU, CENTREX - Chambre d’Agriculture 66,
  • Virgile JOLY, vigneron à Saint Saturnin

Les présentations des grandes orientations stratégiques régionales incarnant la nouvelle dynamique régionale ont permis de conclure cette journée.

En clôture, le directeur régional adjoint de l’alimentation de l’agriculture et de la forêt a rappelé les succès du plan précédent qui a permis aux filières de se développer rapidement sur des marchés porteurs, les surfaces en agriculture biologique passant de 5.2 % de la SAU en 2008 à 11.3 % en 2014. Il a rappelé l’importance des moyens mobilisés par l’État en soutien de ces dynamiques [1], les priorités de la DRAAF pour orienter les soutiens aux actions qui visent à résoudre les défis techniques et technologiques de la filière, sécuriser la confiance du consommateur quant aux garanties apportées par ce label officiel et démocratiser l’accès aux produits Bio. A compter du 1er janvier 2016, en partenariat entre les services des nouvelles et marchés (RNM) des DRAAF Languedoc-Roussillon et PACA, une cotation spécifique des produits bio serait assurée.

Téléchargez les documents :

[1] (sur la période 2011-2014, 30 M€ dans le cadre du premier Pilier de la PAC pour les aides surfaciques à l’agriculture Biologique et plus 2 M€ pour le soutien aux actions de conseil et de structuration des filières)