Contenu

Appel à projets Alimentation et Agriculture durables 2019 - dépôt des dossiers jusqu’au 29 mars 2019

L’appel à projets « Alimentation et agriculture durables », proposé par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) en partenariat avec le ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA), invite toutes les collectivités locales françaises et étrangères à travailler ensemble sur un projet de transition vers des systèmes alimentaires durables. La date limite de dépôt des dossiers est le 29 mars 2019.

Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre des Objectifs du développement durable (ODD), adoptés en 2015 par les Nations Unies, du Pacte de politiques alimentaires urbaines de Milan (MUFPP), lancé en 2015 lors de l’Exposition universelle de Milan pi encore du Programme national de l’alimentation, qui encourage les collectivités locales à rendre leur système alimentaire plus durable en mettant en place des projets alimentaires territoriaux (PAT).

Les principaux objectifs poursuivis sont les suivants :

  • appuyer les collectivités territoriales dans la transition vers des systèmes alimentaires durables (par la valorisation des circuits courts, la réalisation de diagnostics alimentaires territoriaux, la promotion de l’agriculture urbaine, la préoccupation des publics les plus vulnérables et de l’accès de tous à une alimentation saine et de qualité, etc.) ;
  • faire prendre conscience aux collectivités locales qu’elles ont un rôle important dans la transition vers des systèmes alimentaires durables et qu’une collaboration favorisant le dialogue et l’échange sur ce sujet est indispensable à la progression de chacun ;
  • stimuler et renforcer l’action des collectivités territoriales en matière de systèmes alimentaires et de nutrition  ;
  • renforcer le partage d’expériences et d’initiatives sur les systèmes alimentaires et permettre un transfert de connaissances et d’expertise entre les collectivités leaders et les autres collectivités.

Le partenariat avec la MAA permet aux collectivités territoriales françaises intéressées par l’appel à projets de s’appuyer sur le rôle d’expertise des conseillers aux affaires agricoles (CAA) positionnés au sein des services économiques des ambassades, qui se mobilisent aux côtés des correspondants de coopération non gouvernemental (SCAC). Ils sont le point d’entrée et principale ressource des collectivités territoriales françaises pour cet appel à projets.

Pour plus d’information, veuillez vous rendre sur la page dédiée à l’appel à projet sur le site du MEAE.